"Pour la lutte contre la douleur dans l'Océan Indien"

GLOSSAIRE DE LA DOULEUR

 

 

 

Allodynie : douleur due à un stimulus qui ne provoque pas de douleur habituellement.

 

Analgésie : absence de douleur en réponse à un stimulus normalement douloureux.

 

Causalgie : syndrome comprenant une douleur continue à type de brûlure, une allodynie et une hyperpathie survenant après une lésion nerveuse traumatique, souvent associée à un dysfonctionnement de la vasomotricité et de la sudation.

 

Cognitif :  qualifie les processus par lesquels un organisme acquiert des informations sur l’environnement et les élabore pour régler son comportement : perception, formation de concepts, raisonnement, langage, décision, pensée.

 

Déficience : toute perte de substance ou altération d’une structure ou fonction psychologique, physiologique ou anatomique. (s’intègre au handicap – définition de l’OMS)

 

Douleur : expérience sensorielle et émotionnelle désagréable, liée à une lésion tissulaire existante ou potentielle, ou décrite en termes évoquant une telle lésion.

 

Douleur neuropathique (dite aussi souvent neurogène) : douleur provenant ou causée par une lésion, un dysfonctionnement ou une perturbation transitoire situés au niveau du système nerveux périphérique ou central.

 

Dysesthésie : sensation désagréable anormale, spontanée ou provoquée.

 

Effet placebo : différence entre la modification constatée et celle imputable à l’action pharmacologique de la substance, toute thérapeutique agissant par la combinaison d’effets spécifiques et non spécifiques.

 

Hyperalgésie : réponse douloureuse exagérée à un stimulus normalement douloureux.

 

Hyperesthésie : sensibilité exagérée à une stimulation somesthésique (tactile, thermique, douloureuse), à l’exception des stimulations sensorielles spécifiques.

 

Hyperpathie : syndrome douloureux caractérisé par une réaction anormalement douloureuse à un stimulus (en particulier un stimulus répétitif) et dont le seuil est augmenté.

 

Hypoalgésie : réponse douloureuse diminuée à un stimulus normalement douloureux.

 

Hypoesthésie : sensibilité diminuée à une stimulation somesthésique, à l’exception des stimulations sensorielles spécifiques.

 

Nocicepteur : récepteur préférentiellement sensible à un stimulus capable de produire une lésion tissulaire ou qui devient délétère s’il est prolongé.

 

Paresthésie : sensation anormale, désagréable ou non, spontanée ou provoquée.

 

Placebo : tout procédé thérapeutique donné intentionnellement pour avoir un effet sur un patient mais qui est objectivement, sans activité spécifique pour la condition traitée (voir « effet placebo »)

 

Sensori-discriminatif : correspond au caractère qualitatif de la douleur (piqûre, brûlure, torsion…) mais aussi à sa durée, son intensité et sa localisation.

 

Seuil douloureux : expérience douloureuse la plus faible qu’un sujet puisse identifier comme telle.

 

 

 

 

[Retour page d’accueil]
[Imprimer cette page]
[Retour à la page précédente]