"Pour la lutte contre la douleur dans l'Océan Indien"
Les antalgiques pédiatriques
Un constat : Sous estimée, négligée, mal et sous traitée !!!
Source : esculape.com

L’utilisation de la morphine (palier 3) comme remède à la douleur doit plus être plus assimilée à la fin de vie ou à un risque de toxicomanie. mais à l’intensite de la douleur
La morphine peut être utilisée pour un enfant dans les suites d’une opération des amygdales ou encore une heure avant un changement de pansement (cf infra)
ANTALGIE ET MORPHINE [Lire]
  • Grille d’évaluation DEGR (Douleur Enfant Gustave Roussy) [Lire]
PARACETAMOL (VO, rectale) 60 mgKgJ en 4 prises ……………………………..
PROPARACETAMOL (IV) 30 mgKgJ AMM en cours
ASPIRINE (VO) 80 mgKgJ en 4 prises .
ASPIRINE (IV) 10 mgKg/ 6 heures AMM 6 ans
IBUPROFENE (VO) …40 mgKgJ en 3 ou 4 prises AMM 6 mois
Acide NIFLUMIQUE (rectale) .40 mgKgJ AMM 3 mois
DICLOFENAC (VO, Rectale) 2-3 mgKgJ AMM 1 an
NAPROXENE (VO, rectale) 10 mgKgJ AMM 5 ans
Acide TIAPROFENIQUE (VO) 10 mgKgJ AMM 3 ans
CODEINE (VO)
CODENFAN ®
3 mgKgJ sans dépasser 6 mgKgJ AMM 1 an
EFFERALGAN CODEINE (Laboratoires Upsa). Comprimé effervescent sécable dosé à 500 mg de paracétamol et à 30 mg de codéine phosphate.
Auparavant réservé à l’adulte, ce médicament peut désormais être prescrit chez l’enfant à partir de 15 kg, soit environ 3 ans. “Il est impératif de respecter les posologies définies en fonction du poids de l’enfant.
—- de 15 à 22 kg (environ de 3 à 6 ans) : 1 demi-comprimé par prise, à renouveler si besoin au bout de 6 heures, sans dépasser 4 demi-comprimés par jour.
—- de 23 à 30 kg (environ de 7 à 10 ans) : 1 demi-comprimé par prise, à renouveler si besoin au bout de 4 heures, sans dépasser 6 demi-comprimés par jour.
—- de 31 à 44 kg (environ de 11 à 14 ans) : 1 comprimé par prise, à renouveler si besoin au bout de 6 heures, sans dépasser 4 comprimés par jour.
—- de 45 à 50 kg (environ de 14 à 15 ans) : 1 comprimé par prise, à renouveler si besoin au bout de 4 heures, sans dépasser 6 comprimés par jour”.
(Source : RCP février 1999)
15 Kg
MORPHINE (VO) 0,2 – 0,3 mgKg toutes 4 heures ?
MORPHINE (perfusion IV) 0,01-0,02 mgKg/heure Nouveau-né
MORPHINE (perfusion IV) 0,01-0,05 mgKg/heure Enfant
TRAMADOL gttes (VO)
Lire MAJ 2004
1 à 2 mg/kg, 3 ou 4 fois par 24 heures, sans dépasser 8 mg/kg/24 heures. 3 ans ??

MAJ 2004 :Le tramadol en pédiatrie

Ainsi, la crème EMLA; est maintenant fréquemment utilisée pour certains gestes douloureux (perfusion, prélèvements veineux, ponctions lombaires). Mais, d’autres modalités thérapeutiques, qui ont prouvé leur efficacité, telles que le mélange équimolaire d’oxygène et de protoxyde d’azote (MEOPA) ou la colle histoacryl; pour les sutures, sont encore peu utilisées. Par exemple, seuls 30% des services d’urgences pédiatriques interrogés font un usage régulier du MEOPA pour la réalisation des sutures.

12/1998 : . Le Codenfan, un antalgique de niveau II délivré en pédiatrie a été mis sur le marché en octobre 1998. D’autres spécialités de niveau II, notamment le Codoliprane, ont obtenu leur autorisation de commercialisation pour le traitement des enfants à partir de six ans.

Certains antalgiques, tels que le Nubain; IV, la morphine IV, le paracétamol codeïné et le Diantalvic;, sont couramment utilisés par les services. Mais encore près de la moitié des services de chirurgie n’utilisent jamais de morphine, ce qui paraît largement insuffisant. Par ailleurs si de nombreux services sont équipés de pompes d’analgésie contrôlée par le patient (PCA), ils les utilisent très peu pour les enfants.

Deux sites spécialisés
—-
[Retour page d’accueil]
[Retour à la page précédente]