"Pour la lutte contre la douleur dans l'Océan Indien"
VERSATIS ®
Christophe Coppin

Emplâtre médicamenteux à 5% de lidocaïne (10 X 14 cm)

         pour le traitement des douleurs post-zostériennes (permet de limiter l’usage de médicaments souvent mal tolérés ou contre-indiqués chez le sujet âgé)

         pas plus 3 compresses par jour (on laissera un délai de 12h sans compresse avant de renouveler une application)

         efficace à partir de 4è heure, efficacité franche en 48 à 72h (soulagement complet quelquefois en 2 à 4 semaines)

         ne pas appliquer sur peau lésée (donc pas dans la phase aigue du zona) mais sera d’autant plus efficace que la lésion est importante (action sur canaux sodiques)

         la pose en pratique :

+ on découpe à la taille utile si besoin avant de retirer le film de protection

+ si poils on ne rase pas, on coupe avec ciseaux

+ emplâtres non utilisés rangés dans la pochette bien refermée

+ appliquer l’emplâtre et presser fermement sur la peau au moins 10 secondes

+ éviter le contact avec l’eau

Si la douleur est plus intense la nuit on appliquera l’emplâtre le soir et il sera retiré 12h plus tard le matin.        

(AMM depuis décembre 2007)

Le Dr Clère (1) indique que la restriction aux douleurs post-zostériennes de cette AMM serait peut-être dommage quand on sait que l’incidence des douleurs post-zostériennes diminue mais que l’utilisation des topiques anesthésiques est assez large dans les douleurs neuropathiques.

Références :

(1) F. Clère : « Qu’attendre de l’obtention d’une AMM pour la lidocaïne à 5% en topique local ?

Revue Douleurs. Vol.8/n°6 – p.363

[Retour page d’accueil]
[Retour à la page précédente]